Nos petites adresses : Tien Hiang

Nicolas, bénévole de l’AVF Paris présente son adresse végé préférée de la capitale : Tien Hiang, un restaurant asiatique 100% végétarien, pour épater ses amis omnivores…

Tien Hiang : un voyage culinaire en Asie

Parce que ça fait quand même un peu loin et qu’il faut faire ses rappels de vaccins (et qu’on aime pas les piqûres) pour visiter cette magnifique contrée, aujourd’hui nous vous présentons le Tien Hiang, restaurant végétalien asiatique situé rue Bichat, à deux pas de place de la République.

Soupe

L’aventure commence en 1999, rue du Chemin Vert, dans le 11ème : un petit resto qui ne paie pas de mine, et où il faut aimer se serrer pour venir apprécier de délicieux plats typiques d’Asie du Sud-Est (Viet-Nam, Thaïlande, Chine et Malaisie). Victime de son succès, Tien Hiang déménage en 2012 rue Bichat, dans des locaux plus grands, pour acceuillir plus de monde (cool ! Plus besoin d’aimer la promiscuité pour engloutir nos assiettes). Et pour encore plus de confort, le restaurant a été totalement rénové l’été dernier.

Une carte bien fournie

Raviolis vietnamiens

Raviolis vietnamiens

C’est la première chose qui nous vient à l’esprit quand on commence à regarder le menu : la variété proposée est impressionnante. Chaque personne que j’y ai emmenée avait du mal à se décider. Quelques exemples de ce qu’on peut y trouver : potage pékinois, potage lait de coco, nems, raviolis de « crevettes », makis, rouleaux de printemps, brochettes japonaises, « bœuf » au poivre noir, « canard » laqué, vermicelles « bœuf » à la citronnelle… Bref, je m’arrête là : je suis en train de me donner faim rien qu’en écrivant l’article.

De petits prix

Boeuf au poivre noir

« Boeuf » au poivre noir

L’autre point positif sont les tarifs plutôt attractifs. Le menu midi, qui contient une entrée (je ne saurai trop vous conseiller le potage pékinois), un plat, un accompagnement et un dessert, ne vous en coûtera que 11,50€ sur place.

N’hésitez plus ! Mais réservez avant

Poulet aux noix de cajou

« Poulet » aux noix de cajou

Vous l’aurez compris : si vous êtes amoureux de cette cuisine et que vous cherchez un bon endroit pour vous titiller les papilles, c’est vraiment ici que ça se passe. L’accueil y est assez agréable, mais si vous ne réservez pas il faudra peut être attendre un peu avant d’avoir une table disponible. La rançon de la gloire, et on ne va pas s’en plaindre.

Quelques recommandations…

Brochettes

Brochettes

A titre personnel, je vous conseillerais les brochettes de bœuf à la citronnelle ou le poulet grillé sur plaque chauffante. Accompagnez le tout de leur riz cantonais : vous m’en direz des nouvelles ! Attention toutefois, tout est végane, à l’exception de la marmite Tien Hiang qui contient du fromage.

 

Régalez vous bien,

Nicolas

Nicolas est tout à gauche sur cette photo, à côté d'Estelle, Caroline et Pauline

Nicolas est tout à gauche sur cette photo, à côté d’Estelle, Caroline et Pauline


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *